Le recrutement grâce au « Matching »

Les ordinateurs et leur puissance de calcul permettent désormais aux candidats de se voir proposer des postes auxquels ils n’auraient pas pensé à postuler. Une technique de recrutement qui s’appelle le « matching de compétences » et qui monte en France.
Les sites d’emploi qui font du « matching de compétences » prennent de l’ampleur en France. Ils permettent à des gens qui recherchent un emploi d’un côté, et à des entreprises qui proposent un travail de l’autre d’entrer en correspondance. Et ce alors que ni le chercheur d’emploi n’aurait même pas pensé à faire acte de candidature pour ce poste et que le recruteur de son côté n’aurait pas orienté ses recherches vers ce type de postulant.

« Entrer en correspondance », « faire se rencontrer » : en anglais, ça se dit « to match ». Le matching.

C’est donc une nouvelle technique de recrutement. On prend un CV, on l’analyse, on fait ressortir les mots importants, on établit des correspondances. Et puis on prend une offre d’emploi. On l’analyse, on fait ressortir les compétences demandées. On fait se rencontrer le tout. Et ça donne un recrutement. 
« On », ce sont des ordinateurs. Et plus précisément des algorithmes, de la puissance de calcul. Le matching de compétences fonctionne sur le même principe que « Meetic ». « Le système cherche automatiquement les annonces qui correspondent le mieux à son profil. On fait un million de calcul quand un candidat s’inscrit chez nous ».
Optimisez vos chances en rédigeant votre CV avec notre coach (http://www.entretien-d-embauche.fr/faire-cv-lettre-de-motivation/)