Un avantage pour les femmes lesbiennes

Une étude belge indique que les jeunes femmes lesbiennes auraient 25% de chances supplémentaires de décrocher un entretien d’embauche par rapport aux femmes hétérosexuelles du même âge.
Une étude du chercheur Stijn Baert de l’Université de Gand (UGent), en Belgique, indique qu’être lesbienne pourrait se révéler être un atout dans le cadre d’une recherche d’emploi. Pour établir ce constat, le chercheur a envoyé 576 réponses fictives à des offres d’emploi en Flandre. Sur les CV, l’ensemble des candidates ont indiqué qu’elles étaient mariées, la moitié d’entre elles ont bien précisé qu’elles l’étaient avec des femmes. Une démarche nécessaire car « de cette manière, nous pouvions repérer les éventuels traitements discriminatoires sur la base de l’orientation sexuelle », a expliqué le chercheur.

Un nouveau critère de discrimination  ?

Les candidates participant à cette étude ont été réparties dans différentes catégories, en fonction de leur âge et en fonction du fait d’avoir des enfants ou non. Ce regroupement aura également permis de voir quelles étaient les différences éventuelles de traitement face à l’âge des participantes et au nombre d’enfants. Reprise par Au féminin.com, l’étude a démontré que les jeunes homosexuelles avaient plus de chances de trouver un emploi : « Les lesbiennes ont, à 25 ans, 25% de chances en plus de décrocher un entretien d’embauche après avoir envoyé une lettre de motivation en réponse à une offre d’emploi. Les jeunes lesbiennes avec un enfant ont même 33% de chances en plus d’obtenir une interview que leurs semblables hétérosexuelles avec un enfant », rapporte Stijn Baert.
Toutefois, d’après l’étude, cette discrimination à l’embauche entre hétérosexuelles et homosexuelles disparaitrait une fois le cap des 25 ans passé.
Préparez votre entretien avec notre coachhttp://www.entretien-d-embauche.fr/entretien-embauche/
Source : terrafemina